Asmodée - Originel des Asmodéens

Personnages ayant été joués et pouvant être utilisés comme liens dans vos fiches de personnages.

Asmodée - Originel des Asmodéens

Messagepar Vegas » Mer 1 Mai 2013 13:47

Asmodée

Image
Originel
Âge apparent :
32 ans



Physique:
Du haut de son mètre quatre-vingt, Asmodée possède un corps finement sculpté, un corps d'athlète. Sa musculature est saillante sans pour autant être excessive. Son teint est légèrement halé. Son physique le fait ainsi passer pour quelqu'un aux origines latines. Ses cheveux sont bruns foncés. Il les porte mi-longs si bien qu'ils recouvrent sa nuque. Parfois quelques mèches rebelles viennent même cacher en partie le visage de l'Originel. Ce qui captive le plus les jeunes femmes, c'est son regard d'un bleu intense, hypnotisant. Presque toutes les femmes se perdent dans ses yeux saphirs, volontairement ou non. Son visage a des traits doux, charmants. Il a de jolies lèvres, le regard des femmes s'y accroche souvent lorsqu'il parle.

Sa démarche respire l'assurance et la tranquillité. On devine dans ses gestes une grande force. Il est l'incarnation de la virilité.


Caractère:
Asmodée a parfois un caractère changeant, on pourrait même dire carrément lunatique. Il se montre assez souvent franc et direct et ne ment que rarement, préférant faire croire à son ou ses interlocuteurs toutes sortes de choses qui détournent l'attention de ces derniers. Il est plutôt doué dans l'art de la manipulation. C'est surtout un grand séducteur et un beau parleur qui adore charmer.

Comme tous Nephilim, Asmodée se montre assez souvent pervers, pour ne pas dire en permanence envers la gente féminine humaine ou bien ses congénères. La luxure domine souvent chez lui. Il se laisse alors guider par ses instincts les plus primaires. Il ne résiste jamais longtemps à ses pulsions, ses désirs.

Asmodée est d'une grande loyauté envers les siens. C'est un bon leader qui sait se faire respecter et écouter. Il se laisse plus facilement tenter par le plaisir que le travail mais tient ses engagements quand il les prend. Et puis l'intérêt d'un clan c'est aussi de déléguer.


Histoire :
Inutile de demander ce qui poussa Asmodée à quitter l'Eden. Les humaines étaient aussi attirantes à ses yeux que le fruit défendu. Il fut donc l'un des premiers originels à descendre sur Terre. Il s'établit d'abord à Byblos, une toute petite ville située dans le Liban d'aujourd'hui, au nord de Beyrouth. Cette ville fut nommée de différentes façons au fil des siècles et des populations. Dans l'Ancien testament, elle était nommée Gedal ou encore Giblet à l'époque des Croisades. Cette petite ville, qui n'était qu'un petit hameau de pêcheurs d'après les archéologues et allait devenir une véritable cité portuaire, était déjà habitée depuis au moins sept millénaires, ce qui en a fait une des "vieilles villes du monde".

Asmodée ne ratait pas une occasion de faire parler de lui, il était différent des hommes, d'une part physiquement mais également psychologiquement. Il prenait un malin plaisir à le prouver à tout instant. Malgré sa réputation de fauteur de troubles local, mais jamais pris sur le fait, l'Originel qui se faisait appeler Martius était de plus en plus attiré par le sexe opposé. Il vivait de la vente de ses créations en bronze et en cuivre, la métallurgie commençait à se développer de l'Europe jusqu'à l'Asie, quelques années après avoir découvert la céramique. Le Nephilim avait une fascination pour les métaux et sentait instinctivement qu'il y avait beaucoup à apprendre de la métallurgie.
Lâchant la forge la nuit tombée, Martius arpentait la ville à la recherche d'une ou plusieurs nouvelles proies qu'il n'avait pas encore "chassé", répétant ce rituel quotidiennement.

Une nuit parmi tant d'autres, il s'adonnait à son occupation favorite. Cela faisait près de deux heures consécutives que duraient les ébats torrides ponctués de cris jouissifs de sa partenaire. Jamais il ne s'était senti aussi fort, une sorte de puissance animait ses veines. N'hésitant pas une seconde de plus, Asmodée chevaucha à nouveau l'humaine qui n'avait même plus la force de crier tellement elle était affaiblie après deux heures d'ébats vigoureux supplémentaires. Dans le feu de l'action et ne mesurant pas encore sa force, Asmodée brisa la nuque de la jeune femme alors qu'il sentait sa semence féconder pour la énième fois sa partenaire, à présent endormie à jamais.
Curieusement, l'Originel ne s'attrista pas de son premier meurtre, il était juste un peu déçu de ne pouvoir absorber plus d'orgone de la jeune femme, tant pis il en trouverait d'autres plus résistantes.

Les années passèrent et Asmodée n'utilisa plus le nom de Martius, préférant son nom originel ou quelques variations de son cru, comme Aesma, Asmadai, Asmodius, Asmodaios ou encore Hasmoday. Fécondant ici ou là, la plupart des humaines qu'il rencontrait, il rejoignit la Mésopotamie. Il sentait bon nombre d'idées illuminer son esprit, toutes plus perverses les unes que les autres avec malgré tout des idées d'inventions qui aideraient l'humanité. Ses pouvoirs grandissaient, il pouvait prendre l'apparence d'autrui, Asmodée influença certains agriculteurs pour que ces derniers pratiquent l'irrigation sur leurs terres. Les récoltes furent alors bien plus grandes et il fut remercié par quelques offrandes, notamment une ou plusieurs jeunes femmes. Mais Asmodée ne resta jamais assez longtemps au même endroit pour que les villageois le prennent pour autre chose qu'un simple humain qui avait de bonnes idées.

Allant plus vers le nord de la Mésopotamie aux environs de -5000 av. j-c, Asmodée se dirigea vers les Balkans où il montra aux artisans locaux comment façonner l'or et faire fondre le cuivre pour le mouler. Bien sûr il ne rata pas une occasion d'engrosser plusieurs femelles, tuant leurs compagnons s'ils étaient trop envahissants en passant. L'originel visita un peu l'Europe occidentale. Bien que moins évoluée que l' Orient, Asmodée partagea ses connaissances avec une bonne partie des villageois et artisans qu'il croisait, prenant bonne note de toutes les trouvailles auxquelles il n'avait pas pensé. Il resta quelques siècles en occident, développant ses pouvoirs et les usant sans retenu pour pervertir ceux qu'il rencontrait, semant la peur ou la luxure sur son passage.

Ce n'est que vers -3600, que l'Originel retourna en Mésopotamie, dans la ville de Sumer, ville qui d'après les historiens serait le lieu de l'apparition de l'écriture et par conséquent marquerait la fin de la Préhistoire. Profitant du développement de l'écriture sur des tablettes d'argiles dans un premier temps, Asmodée eut l'idée de créé son clan. Il avait éparpillé sa semence de l'Europe jusqu'en Orient pendant des siècles, il ne doutait pas qu'un jour il croiserait l'un de ses enfants et peut être qu'il pourrait en éveiller certains. Les siècles s'écoulèrent, Asmodée partagea son savoir dans l'agriculture, la métallurgie mais aussi dans les mathématiques. Bien que son savoir était très apprécié, ses agissements la nuit tombée le plus souvent ne l'étaient guère, si bien qu'il gagna l'appellation de maudit voir même de démon, surtout lorsqu'il laissait aller son imagination dans un art des plus macabres jusqu'à ce que vienne l'ère chrétienne.

C'est à cette époque que le démon rencontra sa némésis, les rumeurs s'étaient amplifiées au fil des siècles, s'approchant plus ou moins de la réalité. On prétendait même qu'Asmodée était le serpent que tenta Eve dans le jardin d'Eden, mais également qu'il était celui qui avait enseigné aux hommes comment se rendre invisible. Alors qu'il prenait plaisir à tuer à chaque fois pendant la nuit de noces, les maris d'une vierge nommée Sarah, Elohah envoya l'Archange Raphaël pour mettre fin aux agissements du démon. Asmodée fut éloigné de la femme vierge par son mari et l'Archange Raphaël l'emprisonna dans un désert. Fou de rage, l'Originel hurla sans cesse sa haine contre cet être qui l'avait emprisonné et cela pendant des jours, ne pouvant trouver le moyen de se libérer de ses liens magiques, Asmodée s'affaiblit de plus en plus.

Etourdi par son manque d'orgone, il ne vit pas vraiment cette silhouette qui se rapprocha de lui et quand bien même cela aurait été possible, la beauté de celle-ci l'aurait tout simplement tétanisé. Une merveilleuse Originelle était devant lui, belle chevelure noire intense cascadant sur ses courbes à peine vêtues et ce regard qui éveille en chaque mâle toutes les pulsions primaires même les plus refoulées. Se refusant à le voir périr à cause de "celui d'en haut", elle le délivra de sa prison de sable et l'éloigna de cet endroit, le guidant à une allure folle au-delà des terres et des mers qu'il connaissait.

Depuis ce jour, Asmodée mit tout en œuvre pour pervertir encore plus le monde, envoûtant les philosophes et les écrivains, leur faisant écrire toutes sortes de nouvelles érotiques et pornographiques, ayant donné naissance aux fabuleux bacchanales jusqu'à ce que l'église tente de l'interdire, il redonna un nouveau souffle à ces rituels de débauche très riche en orgone. Un peu avant sa destruction en 642, Asmodée parvint à explorer la plus grande bibliothèque du monde à cette époque, celle d'Alexandrie dans laquelle il déroba quelques précieux livres contenant des secrets qu'aucun humain ne pouvait interpréter. Cent cinquante ans plus tard, l'Originel arriva en Italie et participa au sacre de Charlemagne en prenant l'apparence d'un évêque qu'il avait tué la veille juste pour se faire un petit plaisir.

Au début du onzième siècle, Asmodée prit l'apparence de Robert le Magnifique, le duc de Normandie pour aller frisotter avec sa maitresse nommée Herleva. Ce qui l'amusa, c'est que cette femme donna naissance à un enfant qu'elle nomma Guillaume et ce dernier devint le célèbre Guillaume le Conquérant. Intrigué, il suivit de près cet enfant jusqu'à ce qu'il devienne roi d'Angleterre, il profita d'une courte absence du roi pour aller se faire la reine Mathilde de Flandre en gardant son apparence. Nul doute que la reine apprécia grandement ce long moment d'infidélité car l'histoire n'en a jamais entendu un traitre mot.

S'en suivit de nombreux allers-retours dans le monde et surtout l'Europe pour Asmodée, cherchant toujours plus de savoir sur les métaux. Il se joignit aux autres Originels lorsqu'il fut alerté de la menace Elohim. La chute de leur groupe dans le royaume de Pachad termina une époque glorieuse. Mais le retour des rescapés du plan infernal offrit un espoir à tous, quelques années étaient passées mais nombreux étaient les Nephilim qui attendaient sans le savoir leur éveil.
Les anges croyaient avoir gagné la guerre... ce n'était qu'une bataille.


Pouvoirs :
Altération : Asmodée a la capacité d'altérer les êtres vivants (y compris lui-même), les faire grandir ou rétrécir du simple au quadruple, augmentant ou réduisant la force de la cible selon le cas. Il peut également dédoubler une partie d'un corps, un membre, la tête, les yeux ou à l'inverse changer un bras en moignon, sceller les lèvres de la cible. Il peut remodeler sa cible comme bon lui semble, mais il n'en use que dans certains cas, car une mauvaise manipulation pourrait tuer sa cible, surtout qu'il agit sur les organes vitaux.

Il arrive à créer un double de lui-même, mais il lui est impossible de créer un double de quelqu'un d'autre. Il s'en sert notamment pour surveiller ses disciples artisans. Il peut également se téléporter.

Il possède surtout le don de modeler la matière, la contrôler. Son affinité avec les métaux est immense. Il peut plier n'importe quel acier, insuffler de la vie à un objet inanimé. C'est grâce à ses connaissances qu'il est passé maître dans l'art de forger les Voleuses d'Âmes.


Voleuse d'Âmes: Blasphème
Description: l'arme d'Asmodée est une rapière qui ne semble pas extraordinaire, si ce n'est cet étrange reflet bleu sur la lame faisant étrangement penser à la couleur intense des yeux d'Asmodée.
L'unique différence de cette arme comparée aux autres voleuses d'âmes, c'est qu'elle se dédouble. Elle permet ainsi à son maitre, de lutter avec deux rapières, aussi puissantes l'une que l'autre.
Lorsqu'elle n'est pas dégainée, Blasphême s'enroule autour d'un des avant-bras d'Asmodée et prend l'apparence d'un serpent serti de lapis-lazuli.

Pouvoirs de Blasphème: Forme animale


Informations importantes :
il a une certaine animosité contre toute personne se nommant Raphael.

Point faible : Depuis Pachad, Asmo a la phobie des poulpes et autres créatures marines tentaculaires.

Nom de l'avatar : Raffaello Balzo


Image
CLAN : Les Asmodéens

Il est principalement un clan de guerriers d'experts en armes ainsi que dans leur maniement. Grâce à leurs connaissances, ils contribuent à la protection des Nephilim. Ils oeuvrent afin de les armer et leur apprendre à combattre leur principal ennemi : les Elohim. Néanmoins en servant un Originel si affamé des plaisirs charnels, la luxure est également une caractéristique importante des Asmodéens.

Maîtres d'armes : Amsodée leur offre la connaissance des arts du combat. Ils deviennent experts dans le maniement de toutes les armes tranchantes (sabre, katana, épée longue…). La lame devient le prolongement de leur bras. Ce sont des épéistes hors pair. Entre leurs mains une Voleuse devient réellement une arme mortelle et redoutable.
Leur rôle est de former tous les Nephilim qui le souhaitent au maniement de leur Voleuse. Le but est évidemment de pouvoir combattre et anéantir les Elohim.

Forgerons : tout Nephilim ayant fait ses preuves a l'honneur de recevoir le savoir-faire d'Asmodée en métallurgie, confection d'objets divers et surtout, le mode de création des voleuses d'âmes. Ces adeptes obtiennent le titre de forgeron et le secondent dans les diverses tâches qui lui sont attribuées. Ils deviennent des experts dans les domaines de la manipulation du métal, des alliages et des mécanismes sophistiqués. Ils ont contribué notamment à élaborer le coffre qui contient l'artefact mais aucun d'entre eux ne sait à quoi ressemble le précieux objet.
Leur mission est d'armer le plus grand nombre de leurs congénères.

Bras armés : Ce sont tous des guerriers émérites. Ils sont chargés d'intervenir si la sécurité de l'artefact est menacée. Ils travaillent en collaboration avec tous les autres clans et participent même activement à la protection des trois Originels à Vegas quand la situation l'exige. Ils possèdent tous la faculté de se téléporter.

Charmeurs : Ce sont des asmodéens particulièrement portés sur la séduction et son art. Ils ont pour but de rassembler des humains attirés par les plaisirs charnels dans une sorte de secte vouée à la luxure. Ils fournissent ainsi de l'orgone à portée de main, il en faut pour concevoir les Voleuses. Leur don est la lecture de la luxure offert par l'un des maîtres en ce domaine : Asmodée. Ils savent déchiffrer les fantasmes des humains simplement en les observant dans la foule. Un Nephilim de plusieurs siècles ayant étudié ce pouvoir est en mesure de discerner les fantasmes que souhaitent réaliser sa cible de ceux qui la révulsent. Les autres Nephilim peuvent être ciblés par ce sort, mais cela demande un effort de concentration conséquent.
Avatar de l’utilisateur
Vegas
Messages: 231
Ne souhaite pas démarrer de nouveaux RP

Retourner vers Personnages décédés ou déplacés en PNJ

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Style par www.jeuforum.fr et par Oracle de Pub RPG Design
Hébergé gratuitement et sans publicité par www.jeuforum.fr
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Time : 0.051s | 17 Queries | GZIP : Off
cron